Etudes scientifiques et projets

QUALITÉ DE L'AIR INTÉRIEUR DANS LES ÉCOLES : UN GUIDE DE BONNES PRATIQUES


(mars 2018) Le Ministre wallon de l'Environnement Carlo DI ANTONIO a présenté un guide de bonnes pratiques à destination des écoles et une première recommandation simple et pourtant peu suivie: AÉRER !

http://diantonio.wallonie.be/home/presseactualites/publications/qualite-de-lair-interieur-dans-les-ecolesun-guide-de-bonnes-pratiques.htmlSaisissez 

1000 capteurs pour mesurer la pollution dans les classes (Sud Presse, 21 Avril 2018))

Le Ministre wallon de l'Environnement et de la Transition écologique, Carlo Di Antonio (cdH) a dégagé un budget pouvant aller jusqu'à 200.000 euros pour équiper les classes de primaire d'appareils mesurant en permanence la quantité de C02, un bon marqueur de la qualité de l'air respiré par les enfants.
    

France: 10 ans de recherche pour mieux respirer (Oqai, juin 2018)

L'OQAI (Observatoire de la Qualité de l'Air Intérieur) a présenté les résultats relatifs à la qualité de l'air dans les écoles maternelles et élémentaires françaises.
Il est démontré que la pollution de l'air intérieur a un rôle négatif sur la santé des enfants (CO2, moisissures...,COV). L'étude portait sur 600 salles de classe (environ 300 écoles).

A RETENIR :
  • Le taux de dioxyde de carbone est le meilleur indice de la qualité de l'air.
  • La présence dans les salles de classe d'un indicateur de confinement de l'air (sur base du taux de CO2 ) a des effets positifs sur les comportements d'aération. Le moniteur permet de visualiser à tout moment la qualité de l'air  pour permettre de gérer les ouvertures selon le meilleur compromis entre une qualité de l'air intérieur satisfaisante et l'absence de déperditions énergétiques inutiles.
  • Dans tous les cas étudiés par l'OQAI, le fait de connaître le niveau de confinement de la salle (indicateur lumineux) s'est traduit systématiquement par un changement de comportement vis à vis de l'aération par les fenêtres et portes.
" L'indicateur a donc pleinement joué son rôle de révélateur de confinement et s'avère ainsi un excellent outil pédagogique." (rapport de l'Oqai, juin 2018, p.118).

ABCD'Air, un projet pour bien respirer... (Belgique)

"Abcd'Air", c'est faire des sciences pour améliorer la qualité de l'air dans sa classe, préserver son bien-être et sa santé !               
Ce projet s'adresse à toutes les classes des écoles maternelles et primaires de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Un projet de l'asbl Hypothèse

Écol'air - Outils pour une bonne gestion de la qualité de l'air dans les écoles. (France)

(Porteurs du projet:  Ademe, Fédération Atmo France, Atmo PACA, Air Normand et les bureaux d'étude PBC et Alphéeis)
Le projet consiste à sensibiliser les acteurs de l'enseignement au problème du confinement de ll'air dans les salles de classe grâce aux outils contenus dans la "Mallette Ecol'air". 
Ecol'air

Belgique (région Flamande) projet Lekker Fris  (Environnement et santé dans des écoles)


En Flandre, pour répondre au problème de la pollution de l'air dans les écoles, des organismes officiels se sont associés pour créer la campagne Lekker Fris (sensibilisation et prévention) dans les écoles fondamentales de la Région flamande:
Une valise "outils" est distribuée dans les écoles. Elles contient des documents d'information et un boîtier électronique qui mesure la qualité de l'air intérieur (RH et CO2). Le Projet Lekker Fris (Environnement frais et santé) dans les écoles implique une étroite collaboration entre la médecine environnementale et le Ministère de la Santé Publique flamand. 

Air@School pour les écoles secondaires (projet et matériel de sensibilisation)

Un air sain à l'école! Pourquoi? L'apprentissage dans un environnement de classe sain a beaucoup d'avantages! Les élèves et les enseignants sont plus à l'aise dans une classe remplie d'oxygène, ils sont plus motivés et ont moins de problèmes de santé. Il y a aussi une corrélation directe entre la réussite scolaire et la qualité de l'environnement intérieur dans la classe.

Chaque école secondaire a reçu en septembre 2010 un DVD avec un court métrage (avec la comédienne Eggers Sien) qui explique avec enthousiasme ses inventions (pour un air sain) et les matériaux du projet. 

Belgique (Région wallonne): étude et recommandations par le Service d'Analyse des Milieux Intérieur (SAMI Lux)s de la Province de Luxembourg


Renouveler l'air des classes

Les jeunes enfants sont plus vulnérables aux polluants que les adultes. Proportionnellement, ils absorbent davantage d'air. Or:

Le constat principal de l'étude est un manque de ventilation, entraînant dans la majorité des classes des concentrations élevées de dioxyde de carbone (CO2). Selon la période de la journée, le taux de CO2 dépasse les recommandations dans 79 à 95% des classes analysées.  Un taux élevé de CO2 influence négativement les performances et peut provoquer de la fatigue et des troubles de concentration chez les élèves....

Un renouvellement régulier de l'air intérieur permet de diminuer les concentrations en CO2 et en polluants divers tels que les composés organiques volatils, le radon, les microorganismes. L'aération des locaux doit se faire même en hiver et en cas de pluie car l'air extérieur contient généralement moins de polluants et moins de vapeur d'eau que l'air du bâtiment. Par ailleurs, plus la pièce est petite et plus elle est occupée, plus le taux de renouvellement de l'air doit être élevé.

...la qualité de l'environnement scolaire influence également les performances des élèves : celles-ci, déclinées en termes de temps de réaction, de notes obtenues, d'absentéisme ou de performances mentales subjectives, semblent affectées par un taux de renouvellement d'air faible ou encore une concentration en dioxyde de carbone élevée.
(Recommandations pour un environnement intérieur de qualité dans les écoles, Service d'Analyse des Milieux Intérieurs de la Province de Luxembourg, 2011).

L'école manque d'air! (Ligue de l'Enseignement et de l'Education Permanente Titre de paragraphe

Toutes les études européennes l'attestent : l'atmosphère confinée des salles de classe est nocive. Et si l'école prône "un esprit sain dans un corps sain", il semble clair que fréquenter des locaux mal aérés provoque des effets négatifs. Finalement, étudier nuirait-il à notre santé? Etat des lieux et propositions de solutions. Lire la suite sur le site Web:
http://www.ligue-enseignement.be/default.asp?V_DOC_ID=2737Saisissez